Learning to Drown : mais qui est vraiment Jess Kimura ?

Learning to Drown : mais qui est vraiment Jess Kimura ?

C’est sans doute l’une des snowboardeuses les plus marquantes de sa génération. La première fois que Jess Kimura s’est fait remarquer dans la discipline, c’était dans le film Right Brain Left Brain, produit par Think Tank en 2010. La séquence d’ouverture, c’était elle. Par la suite, elle a reçu toutes les distinctions possibles et était au sommet de son art quand sa vie a basculé. Dans Learning to Drown, le film réalisé en 2021 par Ben Knight, Jess se raconte sans fard, revisitant intimement sa vie avant et après ce drame.

Des années de combat

En 2014, Mark Dickson, le compagnon de Jess, disparaît tragiquement dans un accident. Jess connaîtra ensuite des années de souffrance, de peur et de dépression.

Longtemps après, elle a ressenti le besoin de revenir sur cette période sombre, et sur son chemin pour en sortir. Parce que « Les témoignages de gens qui avaient traversé des épreuves semblables, ça m’a énormément aidée », dit-elle. Le film plonge dans l’intimité de sa carrière en snowboard, de sa souffrance, et de son combat pour ne pas sombrer. À l’idée d’apporter aujourd’hui, à travers son témoignage, du réconfort à ceux qui luttent pour s’en sortir, Jess reste humble : « C’est difficile de tenir le rôle d’exemple quand j’ai moi-même des rechutes, ou que j’ai l’impression d’avoir encore pas mal de trucs à régler dans ma propre vie ! Et ça peut paraître drôle mais ça m’arrive de me sentir vraiment au fond du trou et désespérée, alors je regarde le film [Learning to Drown], et ça me rappelle que parfois tout va mieux. Donc pour ce qui est de montrer l’exemple, c’est plutôt savoir me montrer fragile et sincère par rapport à ce que j’ai traversé, en espérant que cela en aidera d’autres à se sentir moins seuls dans leur propre épreuve. »

📷 The North Face

Pas de demi-mesure

Avec Jess, il n’y a pas de demi-mesure, qu’il s’agisse de se montrer telle qu’elle est dans Learning to Drown, ou de se donner à fond dans les projets qui la passionnent. Au début de sa carrière de snowboardeuse, Jess ne se retrouvait pas dans les athlètes qui représentaient la discipline. Elle s’est battue pour une reconnaissance qu’elle a finalement obtenue grâce à ses apparitions dans des films de snowboard essentiellement masculins. Petit à petit, elle est devenue une référence pour les filles dans le monde du snowboard. En juste retour des choses, elle s’attache maintenant à financer, produire et diffuser des projets de films entièrement féminins, comme The Uninvited en 2018, ou The Uninvited 2 en 2020, et travaille actuellement sur The Uninvited 3 qui sortira en fin d’année. « Ça me fait super plaisir de le voir se concrétiser, précise Jess. C’est très inspirant et impressionnant de voir le niveau qu’atteignent les filles aujourd’hui ! Je m’efforce de mettre la même passion et les mêmes efforts pour montrer ça le mieux possible. »

📷 The North Face

« Fermer les yeux et se lancer »

Quand il a commencé à se pencher sur l’histoire de Jess dans l’idée de réaliser ce qui allait devenir Learning to Drown, Ben Knight a été instantanément convaincu. « On s’est donné rendez-vous pour un café, et dès les premiers instants j’ai su que ça allait le faire. En dix-huit ans de métier, jamais je n’ai vu personne donner autant d’énergie que Jess, et je voulais restituer cela à travers le montage et faire quelque chose de spécial qui traduise tout le respect que m’inspire sa personne. »

Dans le film, Jess se livre, authentique, face caméra, et partage son vécu en toute sincérité. Des séances de confidences qui pourraient être éprouvantes, mais il en faut plus pour déstabiliser Jess. « Je crois qu’en général, j’ai du mal à être autre chose que entière et directe. Parfois, ça m’a d’ailleurs joué des mauvais tours. Mais c’est plus fort que moi, je dis les choses comme elles sont et sans les édulcorer. Bien sûr que ça fait peur de tout déballer et de s’exposer comme ça aux jugements et aux critiques des gens. Mais pour moi, c’est la même façon de faire qu’en snowboard… fermer les yeux et se lancer avant d’avoir eu le temps de changer d’avis ! »

À voir dans le programme rouge du meilleur de Banff en VOD, jusqu’au 15 mai sur www.bonne-projection.com.

🤳 Instagram : https://www.instagram.com/jess.kimura

🏂 Facebook : https://www.facebook.com/itsjesskimura 

Recevez de nos nouvelles !

Inscription aux nouveautés de Bonne Projection et des prochaines sorties de films sur la plateforme